Stage atomique

6 juin 2018

Société

Stage atomique

Cliquer sur la photo pour agrandir

Info en provenance du journal Kairos :

Dans les formulaires d’inscription d’enfants en stage, dans les questions pour la santé, a fleuri une nouvelle question : « Votre enfant aurait-il une contre-indication à prendre les pilules d’iode? »

Cette info est partagée sur la page facebook du journal, à découvrir ici.

On en pensera ce qu’on veut. Mais cela devient une certitude, l’atome n’est pas sûr et la confiance se fissure… Une journaliste a finement observé que lors de la campagne fédérale de distribution de pilules d’iode, le porte-parole du gouvernement utilisait non pas le conditionnel mais le futur simple… Histoire de préparer la population à un événement dont la probabilité est une quasi-certitude?

Il est vrai que si la notion d’effondrement de notre société d’abondance, ou à tout le moins la notion de fin du pétrole abondant, ne fait même qu’effleurer les pensées de nos dirigeants, c’est une sage mesure, aussi dérisoire soit-elle, que de préparer les populations à l’accident inévitable. A ce propos, vous pouvez toujours (re)lire l’article « gare au silence radio (actif) ».

Cela souligne aussi l’urgence de fermer au plus tôt nos centrales, tant que nous disposons encore des moyens de le faire plus ou moins correctement.

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Gareanous |
Scmh |
Un coaching personnalisé |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MON OUTIL DE SUIVI - PES ...
| Confrérie du Malt de Bretagne
| Les aventures tumultueuses ...